Votre Bistrot exclusivement VégétaLien, bio et sans gluten !

Le Bistrot vous propose chaque jour 2 Entrées, une Assiette Gourmande , ainsi que 3 Desserts, dont LE moelleux au chocolat du chef, ou le café/thé gourmand du jour. Une cuisine maison simple et goûteuse tantôt inspirée de la cuisine du Monde, tantôt puisant dans les recettes "Bistrot" traditionnelles...

Nous vous accueillons tous les midis du mardi au samedi, de 12h à 15h et le vendredi soir de 19h à 21h
Ouverture à la demande et sur réservation, le soir, pour les groupes, à partir de 15 personnes.

La carte restreinte, vous garantit la fraîcheur de ses produits et le fait maison. Les plats sont renouvelés presque quotidiennement pour vous permettre de découvrir le panel des goûts, aussi riches que variés, des produits bio de nos producteurs.
Car au Bistrot, le label bio ne s'affiche pas sur la vitrine mais se déguste dans l'assiette, grâce à nos producteurs labellisés !!

Pour être sur de déguster le plat qui vous fait envie - surtout si vous pensez arriver un peu tard ou en groupe - n'hésitez pas, passez un petit coup de fil dans la matinée : Jan vous annoncera la carte du jour et vous réservera vos plats préférés !!


Au Plaisir de Vous recevoir!


vendredi 29 mars 2013

le menu de demain samedi

Entrées  
- Velouté de pois cassés et lentilles corail 
- Taboulé de millet aux radis noirs et carottes

Plats  
- Gratin de pommes de terre au reblochon & sa batavia au gomasio
- Assiette végétarienne : pizza de polenta, risotto aux poireaux et umebosis, salade de choucroute crue à l'huile d'olive et petit flan de panais aux graines d'anis et à l'aneth & sa batavia au gomasio

Desserts  
- Clafoutis pommes et poires, 
- Moelleux au chocolat, 
- Gwell au rapadura,  
ou l'incontournable café / thé gourmand du jour

Ligne téléphonique en dérangement ... mais le Bistrot est ouvert !!!

Vous avez peut-être essayé de nous joindre, en vain - Non, nous ne sommes pas en congés !!

Nous avons changé de fournisseur téléphonique pour  Ciel telecom depuis un mois et, depuis mardi, nous n'avons plus de ligne téléphonique  - 
Malgré nos appels répétés et insistants, l’opérateur n'a toujours pas réglé le problème.



Toutes nos excuses pour ce désagrément - 
En attendant que Bleu Ciel trouve l’origine de la panne (!!) et étant même dans l'impossibilité de faire un transfert d'appel, 
nous vous remercions de faire vos réservations et vos demandes par mail - la boîte est très régulièrement interrogée : lebistrotdelile@free.fr


mercredi 27 mars 2013

C'était au menu du Bistrot ce midi



La tarte aux poireaux du jour, tout juste sortie du jour ... poireau, chèvre frais et noix

L'assiette végétarienne gourmande prête à être servie : tarte aux poireaux, salade de choucroute cure,  petit flan de panais à l'anis et  gratin de choux-fleur au quinoa servi dans les petits bols
 NOUVEAU !!!
Une nouvelle recette du chef les oeufs en meurette, servis sur leurs toast et accompagnés de salade verte au gomasio (mélange de graines de sésame et sel concassé) miam!!!

mardi 26 mars 2013

c'est le printemps, le jardin nous appelle ... on sort l'huile de coude et la consoude mais pas les pesticides !!!


Conseils pratiques pour cultiver son jardin bio sans pesticides



Le ministère de l'Ecologie a relancé sa Campagne Nationale de sensibilisation 2012-2013 pour inciter les jardiniers amateurs à ne plus utiliser les pesticides et donne des conseils pratiques pour les éviter.



La France est le premier pays européen consommateur de pesticides. En 2012, 63 700 tonnes ont été utilisées. Mais si les agriculteurs en sont les premiers utilisateurs (95%), les 17 millions de jardiniers amateurs français sont aussi concernés. Les usages non agricoles, qui représentent 3% des usages, leur sont en effet imputables, les 2% restant incombant à l'entretien des voies de transports et des espaces verts (parcs, jardins publics, cimetières). 98% des jardiniers amateurs ont bien conscience de la dangerosité des pesticides, mais seulement un sur deux ne fait pas le lien entre les produits qu'il utilise et les pesticides.
Jardiner sans pesticides de synthèse dangereux pour la santé et l'environnement c'est pourtant possible, ça coûte moins cher, et c'est indispensable. Alors que faire en pratique ?
Bien préparer la terre de son jardin et préserver la bonne santé de sa biodiversité est la première règle d'or. En outre, au lieu de combattre les parasites et les maladies une fois qu'ils menacent les plantes du jardin, mieux vaut éviter leur installation et leur développement. Pour cela il faut bien connaître l'environnement de son jardin (climat, exposition...) et la nature du sol qui joue un rôle fondamental sur le comportement et la santé des plantes ; choisir des variétés de plantes le plus possible locales ; bien les implanter dans le jardin en fonction de l'exposition à la lumière ; favoriser la biodiversité en préservant les auxiliaires biologiques : araignées, coccinelles, hérissons, crapauds, grenouilles, oiseaux... qui sont des alliés naturels du jardinier ; varier les cultures et leurs implantations chaque année afin de rompre le cycle de reproduction et de développement des parasites ; bien entretenir le sol et le nourrir avec des engrais naturels ; et bien arroser , mais sans excès afin de ne pas favoriser le développement des maladies.
Si malgré toutes vos précautions en amont des parasites s'installent dans votre jardin le recours à des méthodes naturelles peut suffire à les éradiquer : désherbage manuel, élimination manuelle des chenilles, section des premières branches infectées ; mise en place de voiles anti-insectes , de filets de protection contre les oiseaux...
Et si cela ne suffit toujours pas il ne faut pas se jeter sur les pesticides chimiques de synthèse mais choisir des pesticides naturels, labellisés agriculture biologique (AB), et portant la mention Emploi autorisé dans les jardins (EAJ).
Le ministère de l'Ecologie a mis en place un site dédié www.jardiner-autrement.fr animé par la Société Nationale d'Horticulture de France. Ce site fourmille de précieux conseils pratiques avec des indications très précises sur les insectes qui attaquent chacune des plantes potagères et chaque arbre fruitier, les signes des maladies pouvant atteindre chaque plante et chaque arbre, et les produits biologiques les plus efficaces pour les traiter. Le site propose également un forum qui vous permettra d'avoir un avis d'expert sur toutes les questions de jardinage que vous pouvez vous poser.
Mathilde Emery



Publié Le 15 Mars 2013 à 15h00




http://www.bioaddict.fr/article/conseils-pratiques-pour-cultiver-son-jardin-bio-sans-pesticides-a3880p1.html

jeudi 21 mars 2013

un film à voir bientôt "Pierre Rabhi, au nom de la Terre"

Pour se faire du bien au moral :

"PIERRE RABHI, AU NOM DE LA TERRE"

Le film

Le 27 mars prochain sortira en salles le premier film entièrement consacré à Pierre Rabhi, son itinéraire, les réalisations qu'il a inspiré, au Nord, comme au Sud. Il a été réalisé par Marie-Dominique Dhelsing.
Une avant-première aura lieu à Paris jeudi 21 mars à l'UGC Cité Ciné Bercy, à 19h45 et 20h15, suivie d'un débat avec Pierre Rabhi.
>>> Réservez vos places dès maintenant !
D'autres avant-premières auront lieu dans toute la France, ainsi que plusieurs projections-débats.
>>> Voir la liste
deux dates à Nantes !!
le 27 mars au Concorde
le 3 avril au Katorza

Synopsis

Pierre Rabhi est paysan, écrivain et penseur. Il est l’un des pionniers de l’agro-écologie en France. Amoureux de la Terre nourricière, engagé depuis quarante ans au service de l’Homme et de la Nature, il appelle aujourd’hui à l’éveil des consciences pour construire un nouveau modèle de société où une "sobriété heureuse" se substituerait à la surconsommation et au mal-être des civilisations contemporaines.
Ce film retrace l’itinéraire d’un "sage", du désert algérien à son expertise internationale en sécurité alimentaire. L’histoire d’un homme et de sa capacité hors du commun à penser et à agir en fédérant ce que l’humanité a de meilleur pour préserver notre planète des souffrances qu’elle subit.
"Pierre Rabhi, Au nom de la Terre" raconte le cheminement d’une vie et la conception d’une pensée qui met l’Humanité face à l’enjeu de sa propre destinée.

Voir la bande-annonce


 on se régale par avance!!

mercredi 20 mars 2013

C'est le premier jour du Printemps (enfin, s'il veut) mais surtout, c'est le premier jour de la Semaine pour les alternatives aux pesticides



Agriculture : un peu trop de pesticides dans l’air (du temps)

La France a bien du mal à se passer des pesticides … L’utilisation de pesticides (herbicides, fongicides et insecticides) en France, premier pays consommateur en Europe, a ainsi augmenté de 2,5% en 2011.

L’agriculture industrielle sur la sellette
L’actualité agricole ou plutôt l’actualité de l’agriculture intensive et industrielle est on ne peut plus fournie ces derniers temps … Les scandales alimentaires se multiplient. Et les enquêtes et études sur les doses importantes (et dangereuses !) de pesticides utilisées se multiplient.
Une enquête de l’EFSA vient de confirmer la présence importante de résidus de pesticides dans l’alimentation. Comme tous les ans, l’EFSA vient de publier son rapport sur les résidus de pesticides dans les aliments. La contamination des aliments reste à un haut niveau, avec 65% des fruits et 39% des légumes contenant des résidus en moyenne en Europe selon le plan de surveillance. En effet, selon l’enquête, le niveau de multirésidus est aussi toujours inquiétant.
(c) Emile Loreaux / Greenpeace
(c) Emile Loreaux / Greenpeace
Une étude menée par Générations futures, spécialiste des effets des produits phytosanitaires sur la santé et l’environnement, et le laboratoire d’analyses Kudzu Science, dans les vignobles de Listrac-Médoc, a montré la présence accrue de résidus d’herbicides, d’insecticides et de fongicides chez les quinze salariés qui se sont prêtés à l’étude.
Le déclin des abeilles et autres pollinisateurs est l’une des conséquences les plus visibles et les plus dramatiques de l’industrialisation de l’agriculture et une famille d’insecticides en particulier, les néonicotinoïdes, les met particulièrement en danger. Ses effets sont dévastateurs pour les insectes pollinisateurs : ils provoquent notamment la perte du sens de l’orientation des abeilles, les empêchant de retrouver le chemin vers leur ruche et entraînant leur mort. L’usage de ces pesticides est l’une des raisons bien connues du déclin des abeilles (aux côtés du dérèglement climatique, du développement de parasites, de l’appauvrissement génétique, …) mais c’est surtout une cause sur laquelle on peut agir dès maintenant en interdisant leur usage.
Et face à tout ça ? On peut agir
Des initiatives fleurissent, de différentes associations, collectifs … Greenpeace est partenaire cette année de la semaine d’alternatives aux pesticides, organisée du 20 au 30 mars partout en France à l’initiative de l’association Générations Futures. Plus d’une dizaine de groupes locaux de Greenpeace vont y participer en organisant des actions de sensibilisation variées : stands sur des marchés, projections, interpellation d’élus, sensibilisation dans la rue.
Visuel_semaine_alternatives_pesticides_2013_bd
Pendant les 10 premiers jours du printemps, période de reprise des épandages de pesticides, le public est invité à mieux s’informer sur les enjeux tant sanitaires qu’environnementaux des pesticides et sur les alternatives…
Rejoignez les militants de Greenpeace et de toutes les associations partenaires, ils se passe sûrement quelque chose près de chez vous !!
Mobilisons-nous pour une agriculture écologique, seule à garantir des pratiques agricoles et une alimentation saines aujourd’hui et pour les générations futures.
Cette agriculture repose sur la biodiversité, sur la protection des sols, des eaux et du climat et ne contamine pas l’environnement avec des produits chimiques ou des OGM.

http://ogm.greenpeace.fr/agriculture-un-peu-trop-de-pesticides-dans-lair-du-temps

C'est le Printemps !!!!


les oiseaux chantent, les insectes bourdonnent, les fleurs des cerisiers s'épanouissent, les températures remontent et le soleil pointe son nez ... 
Bon cette fois ça y est, on y croit!!  c'est le calendrier qui nous le dit : le printemps joli est là !!!!




Cette première journée de Printemps s'est fêtée sous un beau soleil qui ravigote!!
Au Bistrot aujourd'hui, vous vous êtes laissés tenter par la fraîcheur et les légumes de saison, et avez un peu boudé la soupe ... normal, on l'attendait tant le printemps !!!
Mais au grand désespoir de nos producteurs, les légumes de printemps vont se faire encore attendre un peu ... mais dès qu'ils pointeront leur nez hors de terre, promis vous serez les premiers avertis!!!

Entrées
- Taboulé de quinoa au fenouil et aux herbes fraîches
- Velouté de panais à l'anis

Plats
- Assiette végétarienne gourmande : choux rouge aux amandes effilées, lasagnes de légumes, humus de lentilles vertes et son mélange de feuille de chêne et de mâche
- Porc au caramel accompagné d'une fondue de carottes au gingembre sur un riz basmati  & son mélange de feuille de chêne et de mâche

Desserts
- Crumble de pommes
- Gwell au rapadura
- Moelleux au chocolat à la carte - nouveau-nouveau !!!!

et-et-et le Café/thé gourmand du chef : moelleux choc, gwell sirop de pomme, carpaccio de pommes à la poudre d'amande et à la vanille


Allez Youpi, Joyeux Printemps à tous !!!!

dimanche 17 mars 2013

Gilles Daveau à "on va déguster" - "la tentation végétarienne" sur France Inter


si vous n'avez pas pu l'écouter ce jour .... l'émission "on va déguster" sur France Inter ce matin avec Gilles Daveau, le parrain du Bistrot.

Une émission qui nous ravit les sens :



"la Tentation végétarienne"


A l'heure où l'on prend la viande équine pour de la viande bovine et que l'élevage fait des ravages, faut-il enfin réduire notre consommation carnée? La tentation végétarienne, c'est le débat qu'on lance avec nos invités Gilles Daveau et Elsa Launay...

pour réécouter l'émission :





Gilles Daveau


Gilles Daveau © D3 studio Nantes - 2013
Spécialiste de cuisine biologique et alternative
25 ans d’expérience professionnelle en « cuisine alternative »
Professionnel de restauration bio et chef d’entreprise durant 22 ans.
Son envie de mieux faire connaitre toutes les possibilités offertes par l’alimentation bio et végétarienne, le conduit à ouvrir en 1988 sur Nantes son restaurant « L’Arbre de Vie ».
Puis en 1999 il lance une gamme de plats cuisinés Bio « Gilles Daveau, le Traiteur Bio », soutenu par la société d’arboriculture bio  « Les coteaux nantais ».
Jusqu’en 2010 il développe l’activité incluant des prestations évènementielles et de la restauration de Salon.
Depuis 1987 Gilles Daveau s’est consacré à la formation du grand public avec des cours et stages de cuisine.
Dès 1997 il a participé aux formations pionnières des professionnels de la restauration, afin de favoriser l’introduction du bio dans les cantines scolaires, en collaborant avec les CIVAM du Gard puis avec l’association UnPlusBio dans divers programme d’action dans les régions du sud de la France.
Il intervient depuis au niveau national par des collaborations avec divers réseaux du secteur social ou éducatif (UNFJT, Ligue de l’enseignement), ou travaille avec des collectivités territoriales ainsi qu’avec les réseaux locaux, régionaux ou nationaux de la filière bio.
Son projet est notamment sur la transmission des cuisines végétariennes du monde pour contribuer à élargir et rendre plus durable nos modèles alimentaires, et participer au développement des filières qualitatives locales.
En 2011 il publie « Le manuel de cuisine alternative ».
Parmi les programmes dans lesquels Gilles Daveau intervient actuellement
•    Formation des équipes de cuisines dans le cadre de programme menés dans les régions Pays de Loire, Bretagne, Aquitaine, dans divers départements (44, 47, 33, 30, 29…), pour des communes.
•    Programme d'actions conduites par le CIVAMBio53 pour les Pays haute et sud Mayenne, avec le GAB 85 sur les pays de Yon et Vie et des Herbiers
•    Programme des formations de l’association « Unplusbio » pour le CNFPT Languedoc Roussillon
•    Programme d’accompagnement pour des villes ou collectivités locales, actions de conseil pour des entreprises de restauration ou agro-alimentaires, cuisinier expert dans le cadre du programme « Plaisir à la cantine ».
Son site :
Son livre:



Le manuel de cuisine alternative
Gilles Daveau

illustré par Clément Luzeau
composé par Emmanuel Daveau
Paru le 3 novembre 2011
Editeur  Sama éditions,






G. Daveau montre comment diversifier les sources de protéines dans l'alimentation dans le cadre d'une cuisine quotidienne, en revalorisant notamment les protéines végétales. Il propose sept modes opératoires de cuisine alternative qui valorisent les produits végétaux et dix-huit familles de recettes (salades céréaliennes, nouilles sautées, crumbles de céréales et légumes...).

Découvrir une cuisine alternative, c'est s'ouvrir à des produits ou des modes de préparation différents et réinventer les façons de se nourrir au quotidien. Ces changements visent en particulier un enjeu majeur : revaloriser les protéines végétales et apprécier plus occasionnellement des viandes de meilleure qualité.

Quels savoir-faire apportent des saveurs aux céréales et aux aliments complets ? Comment varier les légumes et les produits végétaux au fil des saisons, réussir leur cuisson et composer des plats simples et appétissants ? Comment conjuguer le budget avec la recherche d'équilibre nutritionnel, tout en allant vers des produits de qualité, issus d'agriculture biologique notamment ?

Comme tout manuel, celui-ci apporte les notions essentielles et les techniques qui facilitent la pratique. Il porte un regard global sur nos assiettes, pose les repères fondamentaux pour se nourrir autrement et souligne l'importance de la cuisine maison. Plus qu'un livre de recettes, il propose une pédagogie du changement vers une autre cuisine.


plus d'infos, les recettes, .... par ici

mardi 12 mars 2013

Pour lutter contre le retour du froid, un seul "remède" les petits plats de demain midi, mercredi ...


Un froid de canard jusque sous nos contrées tempérées glagla!!!

Pour vous réchauffer, Jan a prévu des petits plats bien roboratifs demain midi

Entrées:
- Velouté de carotte et patate douce à la badiane
- Salade de choucroute crue à la pomme

Plats:
- Pot au feu ... de boeuf & salade verte
- Assiette végétarienne : tajine de fenouil, carotte et navet accompagnée de couscous & salade verte

Desserts:
- clafoutis aux pommes au zest de citron
- gwell au rapadura

ou .... l'incontournable café ou thé gourmand du chef

le tout accompagné d'un bon thé bien chaud , d'un verre de vin ou d'une petite bière (à boire avec modération comme il se doit)
vous serez prêts à attaquer les frimas et ... l'après-midi

Bon appétit !!



Prochaine exposition au Bistrot : Pascal Bazin accroche ses photos dès le 19 mars

"Ouvre les pieds et prends ton oeil"

Tout est dit, ou presque, dans le titre de la prochaine expo photo du Bistrot

Pascal Bazin arpente les chemins de campagne sans se lasser et capte à l'infini ces petits riens qui font tout.
Un regard porté sur la campagne "ordinaire", celle que l'on aime

A découvrir au Bistrot pour le printemps, du 19 mars au 11 mai 


lundi 11 mars 2013



"Cuisiner varié et équilibré, sans gluten et sans produits laitiers "

samedi 23 mars
de 16h30 à 18h30
au Bistrot


Comment s'y retrouver? 
Découverte d'ingrédients et recettes pratiques, faciles et gustatives

A partir de produits biologiques (légumes et fruits de saison, céréales, légumineuses, etc.), nous réaliserons un menu complet sans gluten ni produits laitiers.

L'atelier dure 2h.

Vous viendrez avec un tablier, un petit couteau de cuisine, et un ou plusieurs contenants pour emporter ce que vous aurez cuisiné.

TARIF : 40 € par personne.

Pour plus de convivialité le nombre de participants est limité à 8

Pour participer à l'atelier

Renseignements 06 89 90 11 03 
cuisine.expressive@gmail.com 
Le Bistrot de l'île : 02 40 47 92 35

Au plaisir de vous retrouver et de partager ensemble un moment convivial


Christelle Huby,
Cuisine Expressive Bio


Parce que manger bio c'est :
Apprendre à manger autrement (plus local, frais, de saison)
Aller vers d'autres modes alimentaires (plus végétarien)
Faire le pas vers une cuisine simple, imaginative et conviviale, dont le produit est le coeur .Atelier de cuisine

jeudi 7 mars 2013

Ce que vous avez mangé ce midi au Bistrot...

Aujourd'hui au menu du Bistrot,  il y avait le bon poisson de l'île d'Yeu, mais pas seulement ...

Entrées: 
- velouté de carottes à l'orange
- salade de choux rouge aux pommes

Plats :
- sole portion accompagnée de sa purée pomme de terre-cèleri et sa salade verte  
- merlu façon brandade et sa salade 

- l'assiette végétarienne du jour : lasagnes de légumes de saison, choucroute crue, humus de lentilles et salade verte

Desserts :
- clafoutis aux poires
- gwell au sirop de pomme

- ou le café gourmand du jour